samedi 14 février 2009

Nice Work!

Pour quelqu'un comme moi qui n'a rien de mieux à faire que d'aller lurker sur danbooru au lieu de réviser ses examens, la perspective d'un article s'attardant sur les travaux de quelques artistes, sélectionnés tout à fait arbitrairement dans l'incroyable fourre-tout des fanarts et œuvres à tendances japanimesques du ouèb, me semblait des plus intéressantes.
Et si l'idée venait à séduire, peut-être consacrerais-je une série plus régulière dédiée à la découverte de ces auteurs "amateurs" ou professionnels, qui nous pondent tout de même de sacré merveilles à longueur de temps.






Itou Noiji





Commençons en beauté par une artiste bien connue de par chez nous pour ses œuvres littéralement divines.
Car en effet, Itou Noiji a officié en tant que Chara-designer des light-novels de Shakugan no Shana, Nanatsuiro Drops et Suzumiya haruhi no Yuutsu. Autant dire que son coup de crayon reconnaissable entre mille est adulé de tous les adorateurs de la déesse.

Née le 9 août 1977, Noiji a également à son actif les jeux hentaï Nanatsuiro Drops, Alice Parade, Flyable Heart et Peace @ Pieces en tant que Chara-designer. Elle travaille en temps normal pour la société de jeux hentaï UNISONSHIFT et fait partie du cercle doujin Fujitsubo-Machine.

Par ses habiles mélanges de teintes chaudes et froides, il se dégage de ses œuvres un dynamisme qui sied parfaitement à des personnages tels que la flamboyante Shana ou l'incontrôlable Haruhi, mais également une certaine douceur, boostant prodigieusement le capitale moe d'une Mikuru ou d'une Hecate, quand ce ne sont pas Shana et Haruhi elles-même qui font fondre nos petits cœurs d'otakes sensibles et romantiques (Même si je sais que ça ne concerne pas tout le monde...) par de langoureux regards emplis d'une apaisante tranquillité..
A noter qu'elle a également publié plusieurs artbook.










Par ailleurs, l'artiste a également entamé son propre manga : Bee-Be-Beat It!, dont l'héroïne, Hachi, semble des plus intéressantes (Imaginez-vous : une fille avec le visage de Haruhi, l'aura tsundere de Shana et qui se paye le luxe de ne pas être flat-chest, je vous le dit, c'est une affaire en or!)







Simosi

Rien de précis sur cet artiste, si ce n'est qu'il travaillerais occasionnellement pour Type-Moon et qu'il a réalisé un recueil de CGs appelé El Retrato... et surtout qu'il a un sacré talent.
L'une de ses dernières œuvres en date à d'ailleurs su faire son petit effet, mais je vous laisse juger de vous-même...


(Ça c'est de l'art : sobre, élégant, sans excès de vulgarité...)

Nous avons droit ici à des œuvres plus... "larges", et le moins que l'on puisse dire à propos de son travail, c'est que c'est hachement lumineux. Les divers tableaux dégagent une superbes poésies, se concentrant sur un seul personnage, sublimé par des décors extrêmement travaillés et stylisés. On retrouve un certain nombre de personnages de Touhou, dont Yuyuko, Aya et Marisa.







Ban Akira



De tous les artistes qui se sont attaqués au monument Touhou, Ban Akira est un des rares a avoir abordé l'univers gentillet garni de lolis volantes d'un point de vue beaucoup plus Dark que ses collègues. Ainsi, on passe du moe sucré au dark-moe, à la fois brut et parfaitement maîtrisé, usant à foison du rouge et du noir, agrémentant le tout de sourires morbides et de regards perçants. Par ailleurs, l'auteur a une vision bien à lui de l'idole virtuel : Hatsune Miku. D'un point de vue personnel, Ban Akira est l'un des premiers à avoir rendu justice au côté sombre et résolument vampirique des sœurs Scarlet, ce qui est loin de me déplaire.













Takeuchi Takashi



Le trait caractéristique que l'on retrouve sur toute marchandise estampillée Type-Moon n'aura bien évidemment échappé à personne. Co-fondateur de l'entreprise avec Kinoko Nasu, Takeuchi s'occupe d'illustrer les visual novel de Type-Moon, tels que les biens connus Tsukihime et Fate/stay night. Il a également contribué au scénario du visual novel sur Wii : 428, qui connaîtra bientôt une adaptation en anime. De par le nombre
impressionnant de travaux que l'artiste doit fournir pour combler les longues productions Type-Mooniène, le style et la qualité des œuvres de Takeuchi sont probablement plus sobres que les précédents artistes abordés ici, mais le trait précis et les couleurs vives dont use l'auteur composent ses réalisations si spécifiques, qui ont vu naître des personnages uniques tels qu'Arcueid, Saber, Archer, Rin, Shiki Ryôgi...















C'est tout pour cette fois, mais si la perspective de nouvelles mini-séances découvertes en art japanime vous intéresse, il ne tient qu'à vous de m'en faire part.

Sur ce...

3 commentaires:

Dromar a dit…

C'est magnifique o_o
Lorsque je lisais il y a peu de temps un article sur Blogchan qui parlait du manga comme de l'Art, j'avais encore une vision trop axée "divertissement" pour comprendre à quel point c'est vrai.

J'attends avec impatience d'autres posts^^

Anonyme a dit…

Vraiment très bien bravo pour le texte et le choix des images. ON partage les mêmes goûts visiblement et sincèrement. Bonne continuation.

Salmonelle a dit…

Mais non, pas anonyme !
Désolée, ai cliqué un peu vite...
On a ouvert un blog collectif sur les mêmes sujets. Si tu veux jeter un oeil, bienvenue à toi.

http://kenjipassion.blogspot.com/

Bonne continuation donc et à + si tu veux